La femme Oiseau

[extrait]

 

La femme Oiseau

[ une quête,
journal photographique. ]

Jours d’été 2017. À la frontière du jour et de la nuit, j’essaye de toucher ce que je ne peux pas voir. Je marche. Je cherche la solitude, le silence, l’absence. Il y a des ruines, des vestiges. De l’eau. Je lis que dans l’Antiquité, les sirènes étaient des oiseaux aux visages de femmes. La nuit suivante, l’une d’entre elles vient me voir dans un rêve. Le lendemain, je me glisse sur les bords du réel, et je pars à sa recherche.

Photographies, textes et conception : Marine Lécuyer
Livret de 26 pages // 18 photographies // 15 x 20,5 cm // 15 exemplaires.
Créez un site ou un blog sur WordPress.com